14/09/2007

Règles de base pour rédiger sur le web

1. Les règles de base pour écrire en ligne

Des mots simples, des phrases courtes, une idée par paragraphe, l'essentiel des idées doit se trouver dans les deux premiers paragraphes, les images doivent être légères à charger. Mettre du relief dans le texte en jouant sur sa mise en forme (gras, paragraphes).

2. Les hyperliens

On utilise un hyperlien dans un texte si il est très pertinent (par ex: vers un texte de loi complet), en fin de texte dans l'option "plus d'infos sur le sujet", on ne met pas de lien profond sans demander l'autorisation du webmaster (lire un lien vers une page intérieure d'un site) pour éviter les liens cassés mais aussi par respect du droit d'auteur, on utilise l'hyperlien en "interne" pour les archives, les articles liés, ou les hors-textes

3. Mentionner ses sources et signer son article

4. Vérifier son info (hoax, recouper, DNSstuff, DNS, whois, traceroute... autant d'outils à votre service).

5. Last but not least, voilà une règle de Jean-Marc Hardy qui dit que un bon titre web doit être C.L.A.I.R.

C = concis (maximum 12 mots et une ligne)

L = lisible (pas d'acronyme, pas de jargon, pas de littérature)

A= accrocheur

I= informatif (donner une idée du contenu)

R= référençable (utilisation de mots-clés)

6. Autre bon truc de Jean-Marc Hardy: les 7C pour rédiger une bonne newsletter

C = courte -> environ 1000 signes

C = constante -> dans la périodicité, la ligne éditoriale, le format

C = concrète -> il faut aller droit au but, pas de généralités

C = ciblée -> on peut aller jusqu'à une newsletter "à la carte" si on veut

C = complémentaire -> papier et site web

C = compatible -> HTML versus email

C = conviviale -> dans le processus d'inscription et de désinscription. Sans oublier l'option de modification d'email.

7. Webographie:

http://www.redaction.be

http://www.e-ecriture.be/

http://www.hoaxbuster.com

http://www.dnsstuff.com

00:40 Écrit par Christiane Turck dans Tout le cours | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.